Google+
logo logo  

Arthur BONNEVAL

    • ROMAIN LANGASQUE

      ROMAIN LANGASQUE
      deco
    • Baptiste COUILLOUD

      Baptiste COUILLOUD
      deco
    • Mélanie ASTLES

      Mélanie ASTLES
      deco
    • Simon DELESTRE

      Simon DELESTRE
      deco
    • Michael SIMUTOGA

      Michael SIMUTOGA
      deco
    • Alexander LEVY

      Alexander LEVY
      deco
    • Thomas DOMINGO

      Thomas DOMINGO
      deco
    • Marjorie MAYANS

      Marjorie MAYANS
      deco
    • Safi N'DIAYE

      Safi N'DIAYE
      deco
    • Wesley FOFANA

      Wesley FOFANA
      deco
    • Tony ESTANGUET

      Tony ESTANGUET
      deco
    • Laura FLESSEL...

      Laura FLESSEL-COLOVIC
      deco
    • Arthur BONNEVAL

      Arthur BONNEVAL
      deco
    • Martin FOURCADE

      Martin FOURCADE
      deco
    • Thierry DUSAUTOIR

      Thierry DUSAUTOIR
      deco
    • Arnaud ASSOUMANI

      Arnaud ASSOUMANI
      deco
  • ROMAIN LANGASQUE

    ROMAIN LANGASQUE
    deco
  • Baptiste COUILLOUD

    Baptiste COUILLOUD
    deco
  • Mélanie ASTLES

    Mélanie ASTLES
    deco
  • Simon DELESTRE

    Simon DELESTRE
    deco
  • Michael SIMUTOGA

    Michael SIMUTOGA
    deco
  • Alexander LEVY

    Alexander LEVY
    deco
  • Thomas DOMINGO

    Thomas DOMINGO
    deco
  • Marjorie MAYANS

    Marjorie MAYANS
    deco
  • Safi N'DIAYE

    Safi N'DIAYE
    deco
  • Wesley FOFANA

    Wesley FOFANA
    deco
  • Tony ESTANGUET

    Tony ESTANGUET
    deco
  • Laura FLESSEL...

    Laura FLESSEL-COLOVIC
    deco
  • Arthur BONNEVAL

    Arthur BONNEVAL
    deco
  • Martin FOURCADE

    Martin FOURCADE
    deco
  • Thierry DUSAUTOIR

    Thierry DUSAUTOIR
    deco
  • Arnaud ASSOUMANI

    Arnaud ASSOUMANI
    deco
retour à la liste
profil

naissance

le 31 mai 1995
Toulouse

Sport

Rugby

Club

Stade Toulousain

PORTRAIT 

Et si le rugby était un gène qui se transmettait de génération en génération ? Dans la famille Bonneval, c’est finalement ce qu’il s’est passé. Il y a eu le grand père, pilier du TOEC puis le papa Erik, brillant trois quarts international. Alors derrière, les enfants ont suivi. D’abord Arthur le plus jeune qui a débuté à l’âge de 6 ans puis son frère Hugo quelques années plus tard. Aujourd’hui, à tout juste 21 ans, Arthur Bonneval joue au Stade Toulousain. Au sein de ce club ultra-professionnel, il apprend au quotidien, de l’hygiène de vie en passant par les entraînements avec l’équipe première tout en bénéficiant des infrastructures très modernes. Petit à petit, le trois-quarts aile ou centre selon les matchs, prend ses marques, cherche à « imiter les grands » sans faire de bruit, même si sur un terrain, il est plutôt de nature impulsive. L’envie de gagner, il l’a déjà. Trois fois champion de France avec les jeunes, il a eu l’honneur d’être titularisé avec les pros lors des rencontres amicales de l’été. Une mi-temps à chaque fois et la sensation que tout va plus vite, qu’on n’a pas le droit à l’erreur, qu’il faut être encore plus précis. Arthur Bonneval sait que sa marge de progression est encore énorme mais il espère goûter cette saison à un vrai match de Top 14, saisir sa chance pendant le Tournoi des VI Nations lorsque les internationaux manqueront à l’appel. En Équipe de France depuis les -16 ans, il a décliné l’offre du Pôle France de Marcoussis pour rester dans sa ville natale, grandir au sein de la structure du Stade Toulousain et intégrer dans les prochaines années l’école de commerce de la ville. Une décision mûre et réfléchie qui laisse à penser que la saga familiale n’est pas prête de s’arrêter.

 

EXTRAIT DE PALMARÈS

En club :

- Champion de France cadet avec le Stade Toulousain en 2011 et 2012

- Champion de France cabros avec le Stade Toulousain en 2013

- Finaliste du championnat de France espoir 2015

Avant l’équipe de France :

- Participe à la coupe du monde 2015 des moins de 20 ans

- Vice-champion d’Europe avec l’Équipe de France -18 ans en 2013

 

Comment imaginez-vous les prochains virages de votre carrière ?

Cette année, j’aimerais jouer quelques matches avec les pros en Top 14 et retrouver l’Équipe de France des -20 ans puis à moyen terme, réussir mes études pour intégrer l’école de commerce, et à plus long terme être sélectionné avec le XV de France car cela fait partie de mes rêves.

deco