Google+
logo logo  

@terrycontest Bien tenté ;) Mais le tirage au sort est réalisé par un huissier de justice.

@terrycontest Les gagnants du maillot adidas seront effectivement aussi annoncé demain sur Facebook ;)

Merci à tous les participants de notre livetweet #FRAARG Le nom du gagnant sera dévoilé lundi :) #BMWrugby pic.twitter.com/6g6Hz26O44

Après 2 victoires, les Bleus clôturent cette Tournée d'Automne 2014 sur une défaite #FRAARG @FFR_officiel #XVFrance pic.twitter.com/87R9yLzGxB

Après #FRAARG rdv ici bit.ly/1xO5mkw pour la 3e MT: les 1eres réactions, le résumé, les coulisses... pic.twitter.com/j68Negzehh

Retweeted by BMW Sport Experience

'@Scott_Spedding, dans l'en-but argentin, ne peut aplatir. Score final #FRAARG (13-18) Bravo aux joueurs Argentins #XVFrance

80 minutes ! Quelle tension sur cette dernière action du #XVFrance #BMWRugby #soutienslexv

Tout est encore possible #FRAARG 5 points à rattraper (13-18) #BMWrugby #soutienslexv

OPHÉLIE DAVID : « CE QUI ME MOTIVE, C’EST D’ALLER CHERCHER DES TITRES »

 

Le 29 novembre prochain, Ophélie David prendra l’avion direction le Canada, pour aller disputer la première étape de la Coupe du monde de skicross. Après un long été alternant récupération et préparation, l’athlète du Team BMW Performance a conservé un mental d’acier et une motivation hors normes. A l’aube de sa 13e saison, elle a accepté de se confier en exclusivité à BMW Sport Experience. Elle se projette sur une saison qui s’annonce riche en émotions, que ce soit sur les pistes de ski ou en dehors. Elle raconte le plaisir de la glisse et la passion pour son sport, en accord parfait avec la nature.

Ophélie David au Mondial de l'Automobile 2014

Crédit : Philippe Millereau / KMSP

OPHÉLIE, COMMENT TE SENS-TU AU MOMENT D’ABORDER TA SAISON ?

Je me sens bien ! Je me suis entraîné différemment sur mon physique et du coup, j’ai eu une phase de récupération plus longue après l’hiver. J’ai ensuite beaucoup plus travaillé l’explosivité ou la vitesse, ce qui m’a fait moins puiser dans mes réserves. Je suis toujours restée assez fraîche durant l’été et l’automne. Du coup, je me sens vraiment bien, je me sens légère ! Par contre, je me sens moins puissante ! (rires). J’ai très peu skié, et la première course à Nagiska [au Canada, ndlr.] sera révélatrice de ma technique et de mon positionnement en skicross. Je dois considérer cette course comme une étape de ma préparation. Je suis très contente d’y aller, mais je sais qu’en principe, je ne devrais pas y faire un grand résultat… Mais en même temps, j’ai la pêche et j’ai envie de briller ! Donc je ne sais pas ce que ça va donner, mais j’ai vraiment hâte d’y être !